La central électrique

Établie au début du XXe siècle sur la Via Ostiense, entre les Marchés Généraux et la rive gauche du Tibre, la Centrale Montemartini fut la première usine publique pour la production d’électricité à Rome.

Son histoire est parallèle à celle de l’entreprise municipale d'électricité, l’actuelle ACEA, née en 1909.

La central fut inaugurée en 1912 et dédiée dès l’année suivante à la mémoire du Conseiller en Technologie Giovanni Montemartini
L’aire fut choisie près du fleuve pour bénéficier d'une disponibilité continue d'eau, et hors de la barrière de l'octroi, donc non sujette aux impôts sur le combustible.

Les équipements de production ultramodernes (groupes de moteurs diesel et un turbo-alternateur à vapeur) fournis par la société Tosidéveloppaient initialement une puissance de 7 000 kW, qui fut portée à 16 000 en 1924 grâce à l’incorporation de turbines à vapeur. 
Deux grands moteurs diesel furent installés en 1933.

En 1963, une partie de installations fut mise en service ; le reste de l’usine cesserait son activité quelques années plus tard. Réaménagée et transformée en " Art Center" pendant les années 80, la Centrale accueille aujourd’hui une exposition permanente de sculptures provenant de la collection des Musei Capitolini.