La Belle au Bois Dormant est dans l’équipe de Nuit

Immagine: 
06/12/2007 - 27/01/2008
Centrale Montemartini

L’exposition raconte le monde du travail des femmes, un univers qui réserve des surprises continuelles, à travers un itinéraire libre et léger composé de plus de cent vignettes et bandes dessinées en couleur et en noir et blanc.

Les femmes travaillent tout le temps, dans les contes comme dans la réalité, et elles se sont réunies dans une exposition de bandes dessinées pour dévoiler leurs rêves et leurs réveils, leurs désirs et leurs contradictions, les chaînes de l’émancipation et les engourdissements de la liberté. Le langage est humoristique et satirique, l’installation émouvante et théâtrale, le sujet très actuel.
" J’ai commencé à travailler toute petite, comme les Sept Nains. Mais au lieu de diamants, je trouvais des dessins, des bons mots, des farces".
Celle qui parle est Pat Carra, ambassadrice ironique du combat des femmes pour la liberté. Et voici ses actrices principales, réunies dans cette exposition de bandes dessinées pour raconter rêves et réveils, désirs et contradictions.
Une exposition patronnée par l'Assessorato alle Politiche Culturali de la Mairie de Rome et par l’Assessorato alle Politiche per la Semplificazione, la Comunicazione e le Pari Opportunità de la Mairie de Rome, ouverte et à la fois enveloppante. On " tombe" sur les bandes dessinées, on les cherche, on les repère de loin, avec la complicité d’une structure qui n'impose pas de lecture rigide: les gens, les images et les pensées circulent de façon indépendante, les dessins semblent pirouetter libres comme des voiles légers en créant, nonobstant la veine humoristique, un vague effet hypnotique.
Pat Carra a ainsi réalisé une sorte d’observatoire de papier et d’encre qui lui permet de regarder à l'intérieur et à l'extérieur d'elle-même, observant avec passion la vie des femmes, comment ces dernières changent, quels sont leurs désirs, leurs relations avec les hommes, les poids et les frustrations qu’elles supportent et les victoires qu’elles remportent. De son observatoire, l’artiste voit les luttes féminines qui agissent en profondeur et les transformations apportées par l’entrée massive des femmes dans le monde du travail au cours des 30 dernières années.
Une multitude de femmes non pas vénérées comme des icônes à sauver, mais observées dans leurs multiples facettes à travers les 7 sections (ou salles) qui forment l'exposition.
L’ironie de Pat Carra ne vit pas d'une vie propre, ce qu'elle ne veut d'ailleurs pas. " Il faut être deux pour rire et sourire", affirme l’auteure, " avoir l’espoir que l’autre puisse comprendre et partager". Et quand elle se moque d’une femme, cela veut dire qu’elle établit une relation avec l'interlocutrice tout en reconnaissant la validité de son désir et de son ambition.
Ses vignettes sur les femmes managers mettent en évidence les paradoxes de l’égalité des chances. En racontant les imitatrices de modèles masculins, elle fait de la satire sur l’émancipation et sur l’homologation. En observant les femmes de pouvoir, Pat fait cependant toujours très attention de ne pas tomber dans la représentation de types virilisés ou de superfemmes cruelles parce qu'elle sait que " le pouvoir incarné par les femmes sur les lieux de travail est extrêmement complexe à appréhender car il assume une forme maternelle, toute-puissante, constellée de chantages affectifs".
Les messages de Pat Carra, " ambassadrice en bande dessinée", naissent pour la plupart de conversations avec ses amies à l’intérieur et à l’extérieur de la " Libreria delle donne" de Milan, son siège politique depuis 30 ans, enchaînant potins et philosophie, analyse politique et états d’âme. Des relations qui sont comme une école à plein temps, une sorte de destin heureux qui crée une véritable mine de dessins. Et s’il " faut être deux pour rire", l’exposition "La Belle au Bois Dormant est dans l’équipe de nuit" installée à la Centrale Montemartini peut être l’occasion pour un salutaire éclat de rire collectif, le regard toujours curieux de trouver l’ironie dans la réflexion.

Informations

Lieu
Centrale Montemartini
Horaire

Da martedì a domenica ore 9.00 - 19.00.
24 e 31 dicembre 9.00 - 14.00.
La biglietteria chiude trenta minuti prima.
Chiuso lunedì, 25 dicembre, 1 gennaio.

Billet d'entrée

Non è prevista alcuna integrazione sul biglietto d’ingresso al museo:
€ 4,50 intero, € 2,50 ridotto.
Ingresso gratuito sotto i 18 e sopra i 65 anni.

Informations

Tel. 060608 (tutti i giorni ore 9.00 - 22.30)

Typologie
Exposition|Documentaire
Site Web
Organisation
Zètema - Progetto Cultura S.r.l.
Sponsorisé par

BNL-Gruppo BNP PARIBAS, Banca di Roma-Unicredit Group, Monte dei Paschi di Siena-Gruppo MPS, Vodafone

Avec la contribution technique de

La Repubblica

Jours de fermeture
Lun
Commissaire
Pat Carra

Salle de presse

Eventi correlati

Il n'y a pas des activités en cours.
Il n'y a pas d'activités en programme.
Il n'y a pas d'activités en archive.