Horti Sallustiani

L’ensemble résidentiel, autrefois propriété de César et ensuite de l’historien Salluste et par la suite passé au neveu de celui-ci pour finir en 20 ap. J.C. dans le domaine impérial, se développait sur trois grandes terrasses plongées dans la verdure dans la zone de l’actuel quartier Ludovisi.
Les restes du riche apparat décoratif sont dispersés dans différents musées italiens et étrangers.
Sont exposées quelques sculptures originales grecques d’édifices templiers, de très grande qualité, et des frises à enroulements d’acanthe avec des sphinx datables du début du siècle d’Auguste qui, avec le fragment d’une colossale statue d’Apollon, font allusion à la victoire d’Auguste à Actium sur Cléopâtre (et Antoine) et sur l'Egypte. 

Sala Caldaie - Horti Sallustiani
Sculpture
Époque augustéenne
Sculpture
480-460 av. J.C.
Sculpture
Époque augustéenne précoce